Le lycée Guynemer invite un auteur de polars

Roger Martin et les lycéens : un travail d'écriture et d'histoire./ Photo DDM

Roger Martin et les lycéens : un travail d'écriture et d'histoire./ Photo DDM

L'initiative de l'équipe pédagogique du lycée professionnel Guynemer à Toulouse n'a rien de fictive : un auteur de «polars», Roger Martin, a été invité à venir travailler avec les élèves de seconde bac pro en électrotechnique. Le travail proprement dit était d'ordre littéraire : l'écriture d'un roman policier dont l'action se déroule dans la prison Saint Michel sous l'Occupation. En février 1944, un détenu, Enzo Garcia, résistant appartenant à la 35e brigade FTP MOI, est retrouvé mort poignardé dans la cour de la prison. Chaque élève s'est vu attribuer un personnage, réel ou fictif : détenu, gardien, infirmier… Il devait raconter qui il est, pourquoi il est détenu et ce qu'il sait de la victime. Roger Martin les épaulait, après avoir répondu à une longue série de questions concernant le métier d'écrivain, dont une rituelle sur l'inspiration. Sylvie Rodriguez, professeur de Lettres et d'Histoire, et Françoise Marrot, documentaliste, encadrent ces jeunes qui ont adhéré de bonne grâce à cet exercice, aidé par la région dans le cadre des projets d'avenir culturels destinés aux lycées. La prison Saint-Michel, son histoire, et plus généralement la mémoire, trouvent là une belle occasion de démontrer leur utilité au service des missions d'éducation des enseignants.

Pierre Estournel (La Dépêche du Midi, le 10/04/12)

Modifier le commentaire 

par SYLVIE LAURE RODRIGUEZ le 18 déc. 2013 à 13:42

haut de page